Rechercher sur le site
Marraine

 

  Jeanne_widget_new

Vidéo Jeanne

 Video_jeanne

La Pietà

Au-dessus de l'autel dans la chapelle s'ouvre une large niche, surmontée d'une arcade, qui était autrefois ornée d'un groupe sculpté de personnages : une Pietà, d'un type réaliste datée de 1530 à 1550, accompagnée de Marie-Madeleine. La Pietà orne actuellement la chapelle du Foyer de Charité de Tressaint dans les Côtes d'Armor.

Pieta

Qu'est ce qu'une Pietà

La Pietà, ou Vierge de Pitié, est un thème artistique de l'iconographie de la peinture chrétienne représentant la Vierge Marie en Mater dolorosa (expression latine), mère pleurant son enfant qu'elle tient sur ses genoux, en l'occurrence Christ descendu mort de la Croix avant sa mise au tombeau, événement placé avant sa Résurrection, précédant son Ascension.
Ce thème chrétien de souffrance et de mort est le premier exprimé après les épisodes de la Passion du Christ, avant sa Résurrection. Il est en vigueur entre les années 1350-1500 (dès XIVe et XVe siècles) très marquées par de graves périodes d'épidémies et de pandémies de peste noire. Il complète d'autres thèmes de Madone, ou « Vierge à l'Enfant », plus traditionnellement inscrits dans la petite enfance de Jésus.

Strictement le thème ne doit comporter, dans sa représentation, que deux des personnages de la chronologie de la Vie du Christ : lui-même mort et Marie sa mère éplorée. Comme dans beaucoup d'autres représentations sacrées, certains personnages (des saints, le donateur ou le commanditaire) peuvent « anachroniquement » assister à la scène comme on peut le voir également dans les Conversations sacrées.
A ne pas confondre avec la déploration
La scène de la Déploration du Christ est quant à elle traitée de manière plus ample et représente, en plus du Christ et de sa Mère, les autres personnages qui étaient auparavant au pied de la Croix. En province, ces sculptures sont contenues dans des calvaires qui représentent la caverne sous le Golgotha où elle le pleura, comme il est écrit dans les Évangiles.

lien

Exemple de Pietà peinte par Jean Fouquet en 1481 visible en l'église paroissiale de Nouans-les-Fontaines.

Vocabulaire :
Évangile : (du grec ancien « bonne nouvelle ») ce sont des écrits qui relatent la vie et/ou le message de Jésus de Nazareth, appelé par les chrétiens Jésus-Christ. De nombreux évangiles ont été écrits lors des premiers siècles de notre ère. Quatre sont reconnus comme canoniques par les principales églises chrétiennes : les évangiles dits selon Matthieu, Marc, Luc et Jean. Les autres évangiles sont dits apocryphes.

Golgotha : Dans l'antiquité, le Golgotha est une colline située à l'extérieur de Jérusalem, sur laquelle les Romains crucifiaient les condamnés. Elle est désormais incluse dans la basilique du Saint-Sépulcre. « Golgotha » est la forme grecque de l'araméen gulgultá qui signifie « crâne ». Ce nom vient sans doute de la présence d'ossements et de crânes, mais aussi car le sommet de la colline avait la forme d'un crâne. On lui donne également d'autres noms tels que Calvaire (Calvarium en latin) ou Kraniou Topos (en grec). Calvaire : c'est l'autre nom du Golgotha, la colline à l'extérieur de Jérusalem sur laquelle Jésus de Nazareth a été crucifié, (voir Golgotha).

Passion du Christ : c'est l'ensemble des souffrances et supplices qui ont précédé et accompagné la mort de Jésus de Nazareth dit le Christ. Le récit de la Passion, ainsi que les annonces de la Passion, sont relatés dans le Nouveau Testament de la Bible, ainsi que dans divers textes apocryphes.

Résurrection : ce mot vient du latin « se lever une nouvelle fois ». Avec une majuscule, il désigne le passage physique de Jésus-Christ de la mort, suite à sa crucifixion, à la vie manifestée le matin de Pâques, « le troisième jour, selon les Écritures ».

Epidémie : désigne l'augmentation rapide de l'incidence d'une maladie en un lieu donné sur un moment donné, sans forcément comporter une notion de contagiosité, mais, en pratique, ce terme est très souvent utilisé à propos d'une maladie infectieuse contagieuse.

Pandémies : du grec ancien « tous peuple » est une épidémie présente sur une large zone géographique. Dans le sens courant, elle touche une part particulièrement importante de la population. Les conséquences d'une pandémie, lorsqu'elle ne peut être maîtrisée, peuvent être très importantes. La peste noire en Europe, par exemple, a tué des dizaines de millions de personnes.

Conversation sacrée : c'est un thème artistique religieux chrétien qui apparaît au XVe s. dans l'Italie du nord. Il s'agit d'une représentation de personnages saints, en général : la Vierge en majesté trônant avec l'enfant Jésus au centre, entourés de personnages sacrés, auxquels s'ajoute souvent le donateur ou le commanditaire. Ils semblent bavarder entre eux, ils partagent un espace commun. Attention, à ne pas confondre avec la Sainte Conversation, scène de conversation entre des membres apparentés de la Sainte Famille, contemporains et souvent en plein air, sans trône, comme le sont les scènes de la jeunesse du Christ.


Radio Fidélité

Widget_Radio_Fidelite

Restauration Pietà

 Restauration_Pieta

Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter